Samedi 29/11 Revue & Closing night

Revue istantanée

20:30

(crée pendant le festival)

sous direction artistique de Charlie Degotte ( http://www.aucunmerite.be/)

Revue (spectacle et musique) présentée dans la grande salle du Pathé Palace devant 300 personnes les vendredi 28 et samedi 29 novembre. Cette revue-cabaret mélangera différentes disciplines et « jouera » avec les différents visages de SMart, elle sera représentative de la diversité et du foisonnement des artistes membres SMart.

Voici le concept de la revue expliqué par son metteur en scène : « C’est tout simple, je pars du principe que le travail de recherche de l’artiste en général n’est jamais rémunéré. Alors, pour fêter ses 10 ans, je propose à SMart de salarier 50 artistes pendant 5 jours pour écrire, construire et répéter au Palace la Revue SMart du « Salon de l’artiste 2008 ».  On montre à tout le monde le cinquième jour et puis on danse ».

>>Concerts

22:30 – 23:30

Les Caricoles et les Noce de Zinc
world/fanfare
http://www.myspace.com/lescaricoles

Depuis plus d’un an Les caricoles, duo détonnant et hors du commun, propose sa musique world/folk/festive au quatre coins de la Belgique, de la France et de la Suisse. Piwi et Camille, voulaient partager avec les copains cette succession de grands bonheurs; c’est pourquoi ils invitèrent les noces de zinc à venir les rejoindre sur scène dés cet été. Ce spectacle est une bombe festive taille nucléaire dont la seule prétention est de promouvoir une « méga-maxi convivialités » entre les gens et ce quelque soit leur age, leur statut ou leur provenance.

>>Arts de la scène

20:30-21:45

et

22:15-23:30

Albert Camus lit « L’étranger » remix
code314, Edgar Kosma & vj orchid bite
http://www.onlit.be


Un Performance musico-litteraire basée sur le roman de l’étranger de Camus.

Il s’agit d’un spectacle durant lequel le texte de « l’étranger » – lu et enregistré par l’auteur en 1954 – est mixé avec de la musique par l’artiste code314 (dj et producteur) et soutenu à la batterie par l’écrivain Edgar Kosma. Pour les accompagner, une projection vidéo originale est diffusée par les VJ Orchid Bite (artistes vidéos). Un mélange des genres inédits qui réinterprétera sous vos yeux ce texte majeur de la littérature française.
Réalisé avec le soutien de la Communauté française – Culture

>>Film

00:30 – 02:00

Industria Brasileira
WordSound/Amazonas Productions
http://www.wordsound.com

Dites « Brésil » et spontanément tout le monde pensera et dira: foot et musique!
Le documentaire Industria Brasileira s’est focalisé sur la nouvelle musique du Brésil… enracinée dans un passé riche, mais fonçant vers l’avenir en étant portée par les influences internationales du Hip Hop, du Funk, de la Drum’n Bass et du Reggae combinées avec le monde brésilien traditionnel de la Samba, de la Bossa Nova, du Forro et du MPB (la pop brésilienne).

>>Dj’s

18:00 – 20:30

Dj Philippe Golbert
http://www.myspace.com/djphilippegolbert


« Hip cats live many lives » … une belle maxime, un beau credo. Vous le trouverez toujours aux platines d’une soirée Mods & Hippies années 60, ou sur l’antenne de Radio Centraal chaque mardi soir de 19h à 20h (depuis 1991!). Philippe Golbert est un des très rares deejays réellement Psychedelic-Sixties-Rock en Belgique, donc il est très demandé chez nous comme à l’étranger.
Que ce soit dans une nuit kitsch ou dans un événement ‘revival’, il débarque d’Anvers sur sa Vespa orange avec ses 45 tours, et change le climat en quelques disques pour nous plonger en 1967 dans la folie de la découverte … entre Troggs et Shocking Blue, entre Who et Brian Auger, entre Nino Ferrer et Françoise Hardy. Bienvenue dans sa machine à remonter le Karma! Quand il ne mixe pas ses tranches de vinyl il joue aussi dans un groupe très Sixties… mais c’est une autre histoire à suivre sur son site.

20:30 – 22:30

Dj Jo


Depuis 1986 il agite nos nuits comme on survolte un cocktail de mille tendances. Il y a 25 ans c’était en radio ou aux clubs Transat et Vertigo, récemment c’était ‘Chez Johnny’ tous les week-ends durant 10 ans, et maintenant c’est dans les ‘Soul Party’ et les ‘Crema e Gusto’…mais c’est toujours la même dose de fête appliquée à la foule. Surprendre, toujours surprendre! Tout les moyens sont bons: puiser dans les années 50 à 90, ponctuer tout ça de moments très novateurs, aligner les classiques ou les raretés insolites, et par tout les moyens trouver la corde sensible qui fera danser jusqu’à l’épuisement, ou se pâmer d’un instrument inouï. Funky Twisty Disco Philly Housy Hippy Wooly Reggae avec une touche baroque, éclectique jusqu’à l’os, et souriant jusqu’à la garde.

23:30 – 01:00

Dj Grazzhoppa
Jazz-Hip-hop
http://www.myspace.com/djgrazzhoppa


Historique! Unique! Grazzhoppa Hip Hop. Grazzhoppa Jazz. Grazzhoppa c’est la Belgique Hip Jazz et Jazz Hop. Il est une légende vivante pour ceux qui aiment s’amuser en découvrant le monde des sons, le scratch précis, le kick impitoyable. Deejay champion européen DMC (*) en 1991, 3ème mondial en 1998, rythms dropper with an attitude, il mixe les vinyls comme un magicien brouille nos visions: pour le plaisir.
(*) DMC= référence mondiale, concours de DJs Hip Hop.

01:00 – 03:00

Dj Bunzero
Dubstep
http://bunzer0.blogspot.com


Journaliste dans le domaine musical (musiques électroniques), DJ depuis une quinzaine d’années, et longtemps programmateur au Beursschouwburg, BunZer0 est récemment devenu le héros belge incontesté de la Dubstep, ce phénomène musical anglais à la croisée de la Drum’n Bass, du Dub reggae, de la House, du Breakbeat, de la Techno,…. Chaque semaine sur la radio anglaise SubFM, ou régulièrement dans nos nuits belges et nos festivals, il sélectionne le meilleur du Dubstep et nous le redistribue avec un talent inouï. Attention: wicked rolling bass!!

>>Installations

A visiter le mercredi 26/11, jeudi 27/11, vendredi 28/11 et samedi 29/11.

20:00 – 03:00

Le collectif pluridisciplinaire OST Collective / Oiseaux sans tête  privilège la mise en place de projets artistiques dans l’espace public à travers des interventions in situ. Leurs actions incitent le public à s’exprimer à travers la production d’images et d’actions poétiques.
Pour SMartival, OST propose 3 studios photo :

Chez Jacky
Oiseau sans tête
www.chezjacky.org
www.myspace.com/chezjacky

Vous avez toujours rêvé de changer de peau, de poser au côté d’un homard au crane rasé, la tête entourée d’un filet de ping pong vert… Passez au studio Jacky, il vous mutera l’épiderme !

___________________________________________________________

Electrochoc
Oiseaux sans tête
http://www.studio-public.org

Electrochoc est une session photo électrique mettant en jeux les réflexes et les émotions.

______________________________________________________________________

Geometrics
Oiseaux sans tête

Studio photo à géométrie variable, le GEOMETRICS est un univers interactif dans lequel cubes, triangles isocèles, parallélipipèdes rectangles et autre forme à angle droit vous incorporent à leur royaume à coup de transformations linéaires. Dans cet espace vectoriel, vos prouesses seront isométriques, rotatives, homothétiques ou translationnelles. Vous démultiplierez vos nombres de sommets jusqu’à l’obtention de la forme graphique inédite.

____________________________________________________________

Jump
Yacine Sebti – Imal
http://www.imal.org/yacine/Jump/

Jump ! » invite le visiteur à établir un dialogue avec sa propre image. Un ordinateur connecté à une caméra vidéo recueille chaque saut avant de les rassembler  dans une boucle synchronisée sans fin. Une fois qu’il accepte l’invitation et commence ses sauts face à la caméra,  il peut construire l’image qu’il voit et qu’il laissera voir aux autres visiteurs, son corps devenant le pinceau de l’écran animé et l’écran devenant le théâtre éphémère d’une image projetée de lui s’élevant dans les airs.

__________________________________________________________________

Box with holes
Heine Avdal – Deepblue
http://deepblue.be/index.php?type=productions&txt_id=5&lng=eng

Cette expérience individuelle établit un lien entre le toucher et le visuel. Comment voyons nous et subissons nous l’interaction humaine alors que  les rapports s’effectuent de plus en plus à travers la technologie ?

_____________________________________________________________

(R)apporter – portrait habit(er) – Echange et customisation de vêtements
Ccil Michel


AMENEZ nous le(s) vêtement(s) que vous ne mettez plus.
Raconter une HISTOIRE sur celui-ci.
CUSTOMISER un autre que vous prendrez en échange.
Réalisez votre PORTRAIT photo / vidéo.

>>Expo’s

A visiter du mercredi 26/11, jeudi 27/11, vendredi 28/11 et samedi 29/11.

20:00 – 03:00

Galactical Nature Project – Natural Pincel Vidéo Art
Alexis D. Gaillard
http://www.galactical-nature.com

Galactical Nature est un univers artistique de compositions photographiques contemporaines traitant de « l’existence et la co-existence des êtres humains avec les éléments naturels tropicaux (l’écorce, l’eau, la roche, la feuille et la lumière) ». En jouant sur la perception de l’inconscient visuel et telle une nouvelle forme de virus, les créations artistiques prennent place dans les univers urbains par des incursions naturelles sous formes d’œuvres, installations, projections, etc.

Photographie: Alexis D. Gaillard         Vidéo: Caspar          Music: Wakizashi

________________________________________________________

We are family
Lucas Racasse serial illustrateur
http://www.lucasracasse.com

« La vérité aujourd’hui est un leurre. Tout le monde le sait. La médiatisation à outrance a transformé notre vision du réel en une grande imposture, nous prenant en otages complaisants. Lucas Racasse n’y va pas par quatre chemins. Il digère notre époque sans concession et la traduit dans ce qu’elle a de plus reconnaissable: sa fictivité. Et l’anecdote de devenir religion. « 

__________________________________________________________

Merab Sourviladze

Artiste peintre d’origine géorgienne qui, à travers ses tableaux, tentera de nous emmener aux couleurs typiquement géorgiennes mélangées à notre culture Européenne.
Dans tout parcours artistique, c’est une évidence, tout artiste s’exprime différemment. Pourtant les événements qui nous entourent sont les mêmes. Il n’est pas étonnant que son art porte un lien profond avec la Géorgie, puisant toujours son inspiration dans la mythologie et le folklore. Mais une chose est sûre, très loin de ses racines, cet exode a enrichi sa sensibilité et son regard. A la fois inspiré par le vécu en occident, loin de son pays, mais étrangement encore plus attaché à sa culture.

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :